La personne sur la photo ne sait pas comment réagir face à son harcèlement.

Comment réagir face au harcèlement moral au travail?

Temps de lecture : 4 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 19/03/2020

L’ESSENTIEL

  • Il est impératif pour une victime de harcèlement d’agir au plus vite, afin de préserver notamment sa santé.
  • Il faut également s’entourer de personnes de confiance, afin de ne pas tomber dans la solitude et rester actif pour combattre le harcèlement.
  • Médecin, supérieur hiérarchique, représentant du personnel, représentant syndical : ces personnes peuvent vous aider. Adressez-vous à l’une d’elles !
  • Vous avez la possibilité de demander un arrêt maladie pour éviter que votre santé mentale et physique se dégrade du fait du harcèlement.

Dans une situation de harcèlement, la première grande étape est de le détecter. Une fois le harcèlement détecté, il est impératif d’agir rapidement. Il faut essayer de trouver une solution le plus vite possible, afin d’empêcher que la situation s’empire.

Vous ne savez pas comment réagir face à cette situation ? 🤯 Pas de panique : on vous explique comment vous en sortir.

Harcèlement au travail, comment s’en sortir ?

Le harcèlement est un comportement qui peut avoir des conséquences néfaste sur votre santé.

S’entourer de personnes de confiance

Les victimes de harcèlement ont souvent tendance à s’isoler. Or, l‘isolement vous fait entrer dans un cercle vicieux, duquel il est de plus en plus difficile à sortir. Le plus important est donc de demander de l’aide ! 🤗

Pour cette raison, il est essentiel de bien s’entourer quand on est victime de harcèlement :

  • La solitude vous rend plus vulnérable et vous empêche d’agir.
  • S’entourer permet de mettre des mots sur ce qu’on vit : la victime est souvent désemparée vis-à-vis de la situation.
  • Le fautif cherche à vous déstabiliser, tant dans votre environnement professionnel que privé. Votre entourage pourra vous permettre de relativiser, de prendre du recul afin de ne pas perdre confiance en vous.

Parlez-en avec la personne de votre choix ! 🗣️ Elle pourra vous écouter et vous donner son avis, ce qui représente une aide précieuse pour garder le moral et trouver des solutions.

Faire appel à un médecin

Si vous subissez un harcèlement moral sur votre lieu de travail, et que votre santé physique ou mentale se dégrade, vous pouvez demander à votre médecin de vous mettre en arrêt de travail. 🤒

⌛ L’arrêt de travail a alors pour effet de suspendre temporairement le contrat de travail : vous n’aurez ainsi plus à travailler jusqu’à ce que votre état de santé se rétablisse.

Bon à savoir 💡 : Pendant la durée de son arrêt maladie, le salarié touche un complément de salaire pour arrêt de travail, qui vient s’ajouter à des indemnités journalières versées par la sécurité sociale

👩‍⚕️ Si votre état de santé ne s’améliore pas, il est possible de recourir à un médecin du travail pour qu’il prononce votre inaptitude au travail

Comment faire face à un harceleur ?

En tant que victime de harcèlement, vous bénéficiez de plusieurs dispositifs de protection. 🛡️

Rassembler des preuves

Afin de mettre en oeuvre ces dispositifs de protection, vous devez tout d’abord rassembler des preuves.

Différents éléments peuvent servir à cela, voici une liste d’exemples couramment utilisés :

  • Avoir recours à des témoignages🗣️ : collègues, ex-collègues, clients.
  • Rapporter des preuves écrites ✉️ : relevé détaillé des faits rédigé par la victime avec le détail et la chronologie des faits reprochés, des documents et emails, des plannings ou comptes rendus de réunions attestant d’une différence de traitement vis-à-vis du salarié.
  • Fournir des preuves multimédias 🎥 : caméras de surveillance installées par l’employeur, messages vocaux envoyés par l’auteur du harcèlement.
  • Constituer des preuves médicales 👩‍⚕️ : attestation réalisée par un médecin traitant ou un médecin de travail.

⚠️ Attention : Les enregistrements clandestins, pris à l’insu d’une personne, ne sont pas tolérés.

Demander de l’aide au sein de son entreprise

Votre employeur a l’obligation d’assurer votre sécurité. Ainsi, dans l’hypothèse où ce n’est pas lui qui vous harcèle, vous devez le prévenir.

Il est alors obligé de mener, du moins en interne, un enquête. Cela le conduira notamment à entendre les arguments du salarié prétendu victime de harcèlement et de celui qui en est accusé.

Bon à savoir 💡 : A défaut, l’employeur se rend coupable d’un manquement à son obligation de sécurité, manquement qui pourra être sanctionné par le Conseil des Prud’hommes.

Vous avez également la possibilité d’en avertir les organisations syndicales et représentants des salariés présents au sein de votre entreprise.

⚖️ Si aucune de ces mesures vous permet d’améliorer la situation, alors vous pouvez également saisir le Conseil des Prud’hommes afin que des sanctions soient prononcées à l’égard de votre employeur et/ou de votre harceleur.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 50 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits