Lorsque vous rencontrez un litige avec votre employeur, faire appel à un avocat peut vous être d'une grande aide.

Avocat en droit du travail

Temps de lecture : 6 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 01/10/2020

L’ESSENTIEL

  • L’avocat en droit du travail est spécialisé dans le contentieux que l’on peut rencontrer dans le monde du travail.
  • Le tribunal compétent pour un litige avec votre employeur est le conseil de prud’hommes. Devant ce dernier, l’intervention d’un avocat n’est pas obligatoire.
  • Il peut néanmoins être d’une grande : il peut simplement vous conseiller, encadrer une médiation ou une négociation ou vous défendre en cas de procédure en justice.
  • De part son expertise, il vous permettra, quelle que soit sa fonction, de trouver la solution la plus arrangeante pour vous.
  • Ses honoraires seront déterminés à l’avance, et si vous ne disposez que de revenus modestes, l’aide juridictionnelle vous permet une prise en charge de la totalité ou d’une partie de ces frais.

Licenciement abusif, salaires impayés, discrimination ou harcèlement… Le monde du travail est propice aux litiges de différentes natures. Un différend vous oppose à votre employeur ? Un avocat peut alors vous être d’une grande aide, que vous souhaitiez agir ou que vous ayez simplement besoin de conseils. Mais pourquoi choisir un avocat spécialisé en droit du travail ? Que va vous coûter son intervention ? Pouvez-vous obtenir une aide pour les frais de justice ? Pas d’inquiétude : on vous explique tout ce qu’il faut savoir !

Salarié et avocat en droit du travail

👔 L’avocat en droit du travail est spécialisé dans le contentieux que l’on peut rencontrer dans le monde du travail. Il peut s’agir d’un contentieux entre un employeur et un salarié dans le cadre d’un contrat de travail, mais également avant sa conclusion, lors de l’embauche ou lors de sa rupture.

Il peut défendre tant l’employeur que le salarié, en tant que conseil préalable ou lors d’une procédure devant le conseil de prud’hommes, qui est la juridiction qui a pour objet de traiter les litiges qui surviennent entre un salarié et son employeur.

💡 Son rôle est effectivement important tant lors de la saisine du conseil de prud’hommes que lors de négociation extra-judiciaires :

Devant les tribunaux

⚖️ Devant le conseil de prud’hommes, il n’est pas obligatoire pour un salarié de faire appel à un avocat pour le défendre. Effectivement, devant ce tribunal, le salarié a le droit de se défendre seul.

Cependant, l’avocat spécialisé en droit du travail connaît les procédures, sait quelles sont les preuves à apporter et a connaissance du montant de l’indemnisation qui peut être demandé par le salarié. Il est ainsi préférable de se faire assister lors d’une telle procédure, qui peut sembler intimidante.

🔦 Par exemple, si vous souhaitez contester une sanction disciplinaire qui vous semble injuste, l’avocat pourra vous aider à démontrer devant les prud’hommes que cette sanction est effectivement disproportionnée ou injustifiée, que la procédure n’a pas été respectée par votre employeur ou que la sanction prononcée est prohibée.

Si cette preuve peut être apportée, les juges pourront annuler la sanction prononcée par votre employeur ainsi que ses effets.

💰 De la même façon, dans le cadre d’un licenciement abusif, la preuve du caractère abusif du licenciement doit être apportée par vous en tant que salarié. Or, vous ne disposez que d’un délai de 3 mois pour contester le licenciement devant le conseil de prud’hommes : il est donc indispensable de constituer rapidement un dossier de preuves.

Un avocat spécialisé en droit du travail pourra vous aider dans cette démarche : il pourra vous indiquer quelles sont les preuves qui permettent de démontrer l’aspect abusif du licenciement et vous constituer un dossier qui pourra convaincre le juge.

Hors cadre judiciaire

💬 L’avocat spécialiste en droit du travail pourra également encadrer des négociations en dehors de tout procès judiciaire qui pourraient avoir lieu entre vous et votre employeur ou simplement vous conseiller sur l’opportunité d’accepter ou non la proposition que vous fait votre employeur.

Ainsi, par exemple, lors d’un licenciement, vous pouvez faire appel à un avocat, qui vous indiquera :

  • si la procédure de licenciement a été respectée
  • comment négocier une indemnité supplémentaire/les conditions de licenciement avec votre employeur
  • s’il est utile d’intenter une procédure en justice.

📝 De la même manière, il pourra encadrer la détermination des conditions de votre rupture conventionnelle, qui constitue une forme de rupture du contrat de travail à l’amiable. Effectivement, beaucoup de modalités peuvent être déterminées par les parties et un avocat pourra vous aider à identifier la meilleure solution pour vous.

Par ailleurs, si vous êtes victime de harcèlement, un avocat pourra vous aider à trouver une solution amiable au litige qui vous oppose à votre employeur, ce qui permet de régler le conflit rapidement, tout en étant une solution moins couteuse qu’une procédure devant le conseil de prud’hommes.

Avocat en droit du travail : tarif

💰 Lorsque vous faites appel à un avocat, ce dernier vous demandera de payer des honoraires. Ces honoraires dépendent généralement de la complexité de votre litige, et donc du temps que l’avocat devra passer sur votre dossier.

Cependant, sa déontologie impose en tout cas à l’avocat de toujours vous annoncer en amont son tarif. Il devra vous faire un devis, dont il ne pourra vous demander le paiement seulement dans l’hypothèse où vous l’acceptez.

Ainsi, ne craignez rien si vous demandez conseil à un avocat en droit du travail : vous ne serez tenu de payer que ce pourquoi vous avez donné votre accord.

Bon à savoir 📝 : les prix demandés varient d’un avocat à un autre ! N’hésitez donc pas à comparer différentes offres. Par ailleurs, vous avez le droit de changer d’avocat librement et à tout moment.

Avocat droit du travail gratuit ?

Vous n’avez pas les moyens de payer un avocat ? Pas de panique : cela ne doit pas vous empêcher de vous faire aider lors de votre procédure en justice.

Effectivement, dans ce cas, vous pouvez demander à bénéficier de l’aide juridictionnelle. Cette aide vous assure la prise en charge d’une partie ou de la totalité de vos frais de justice.

🔦 Les personnes suivantes peuvent en bénéficier :

  • les personnes physiques de nationalité française
  • les ressortissants des pays membres de l’Union Européenne
  • les personnes physiques de nationalité étrangère non-européenne résidant habituellement et régulièrement en France
  • les personnes morales à but non lucratif ayant leur siège social en France.

💡 L’aide juridictionnelle vous est ensuite accordée selon des critères de revenus :

Ressources mensuelles maximalesHauteur de la prise en charge
Inférieures ou égales à 1 043 €100%
Entre 1 044 € et 1 233 €55%
Entre 1 234 € et 1 564 €25%

Le montant des ressources mensuelles correspond à la moyenne du montant des revenus perçus au cours de la dernière année civile.

Bon à savoir 📝 : en présence de personnes à charge, ces seuils sont augmentés.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits