L'assurance-vie garantit le versement d'une somme lorsque survient un événement lié à l'assuré : son décès ou sa survie. Explications !

Assurance vie : comment ça marche ?

Temps de lecture : 6 min
Par Agathe Andorin — Mise à jour le 29/04/2021

L’ESSENTIEL

  • L’assurance-vie est un placement financier qui permet à un souscripteur d’épargner de l’argent.
  • L’objectif est alors de transmettre le capital épargné à un bénéficiaire lorsque survient un événement lié à l’assuré : son décès ou sa survie.
  • Il existe plusieurs types d’assurances vie : l’assurance en cas de vie, de décès, ou des contrats mixtes.
  • Dans le cadre d’une assurance vie, vous pouvez investir un capital en euros, ou en unités de compte, qui sont des valeurs boursières.

L’assurance-vie est une forme d’assurance dont l’objet est de garantir le versement d’une certaine somme d’argent lorsque survient un événement lié à l’assuré : son décès ou sa survie. C’est le premier moyen d’épargne en France.

Mais qu’est-ce que concrètement une assurance-vie ? Comment ça fonctionne ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Pas d’inquiétude, on répond à toutes vos questions sur l’assurance vie !

Assurance vie : définition

⛑ L’assurance-vie est un placement financier qui permet à un souscripteur d’épargner de l’argent dans l’objectif de le transmettre à un bénéficiaire lorsque survient un événement lié à l’assuré : son décès ou sa survie :

  • en cas de vie du souscripteur, il reste le bénéficiaire et titulaire des fonds et peut récupérer librement le capital et les intérêts
  • en cas de décès du souscripteur, le contrat sera dénoué et le capital et les intérêts seront transmis au bénéficiaire de son choix (enfants, conjoints, concubin, frères et sœurs, etc.).

💰 Ainsi, l’assurance-vie permet au souscripteur de percevoir des intérêts sur son contrat en fonction d’un capital investi.

L’assurance vie est principalement utilisée de nos jours comme un contrat pour épargner de l’argent en bénéficiant des avantages de la fiscalité de l’assurance vie cumulés avec ceux liés à la transmission du patrimoine.

La plupart du temps, les contrats sont ouverts dans l’objectif de préparer sa retraite, se constituer un capital à terme ou anticiper un projet immobilier.

Il existe trois types de contrats d’assurance-vie :

  • l’assurance en cas de vie
  • l’assurance en cas de décès
  • et un contrat mixte de vie et décès.

De nombreuses formules d’assurance-vie sont proposées selon la durée choisie et les options de sortie (versement d’une rente ou d’un capital).

Les risques encourus par l’assuré varient également selon le support choisi : les contrats souscrits en euros bénéficient d’un capital garanti, alors que le capital des contrats en unité de compte ou en action varie en fonction des marchés.

On vous explique comment fonctionne l’assurance vie plus bas ! 👇

Assurance vie : fonctionnement

Tout d’abord, il convient de faire la distinction entre l’assurance décès et l’assurance vie :

Assurance vieAssurance décès
L’assurance vie est un contrat par lequel l’assureur s’engage, en contrepartie du paiement de primes, à verser une rente ou un capital à l’assuré ou à ses bénéficiaires. Elle peut être utilisée comme un produit d’épargne à moyen ou long terme.
À l’issue du contrat, l’assuré ou ses bénéficiaires peuvent récupérer les sommes investies, augmentées des gains éventuels et diminuées des frais (de dossier et de gestion notamment).
Dans un contrat d’assurance décès, l’assureur s’engage à verser un capital ou une rente déterminé aux bénéficiaires désignés par l’assuré dans le cas où celui-ci vient à décéder avant une certaine date.
L’assurance décès est généralement souscrite pour permettre à la famille de rembourser un emprunt si l’assuré décède brutalement.
L’assurance en cas de décès constitue une garantie pour les proches de l’assuré, alors que l’assurance en cas de vie est davantage utilisée comme placement, l’assuré pouvant être lui-même le bénéficiaire du contrat.

S’agissant de l’assurance vie à proprement parler, vous pouvez choisir d’investir votre argent au travers d’une assurance-vie dans 2 types de support au choix :

👉 Le fonds en euros : ces fonds sont gérés par l’assureur et investis essentiellement en obligations d’États européens (la dette française par exemple). Ce placement est très sécuritaire car le souscripteur est assuré de récupérer les montants qu’il a investis.

👉 Les unités de compte : ce sont des fonds actions, obligations, monétaires ou immobiliers qui vous permettront de dynamiser votre épargne. L’évolution de la valeur de ces fonds est liée aux marchés financiers. Si ce support est plus risqué que le fonds en euros, il peut permettre de délivrer une performance plus importante.

Comment fonctionne une assurance vie en cas de décès ?

⚰️ Le but d’une assurance décès est de constituer un capital qui sera versé en cas de décès aux bénéficiaires. La volonté du souscripteur de l’assurance est généralement de mettre ses proches à l’abri du besoin. Cela peut aussi faciliter les formalités à suivre en cas de décès.

Cette assurance décès permet le versement du capital aux bénéficiaires sous plusieurs formes. Il peut s’agir d’une somme fixe libérée en une seule fois. Le versement peut aussi se faire sous forme de rentes destinées à couvrir le conjoint ou les enfants.

💸 Concrètement, le souscripteur ne récupère pas lui-même le capital garanti, qui est versé aux personnes concernées. Le souscripteur peut désigner les bénéficiaires de plusieurs façons :

  • en les nommant directement dans le contrat
  • en communiquant leurs noms par LRAR, même plusieurs années après la souscription
  • ou bien en les inscrivant dans un testament annexe : l’assureur prend alors connaissance des personnes identifiées au décès du souscripteur.

Ainsi, les bénéficiaires d’une assurance décès peuvent être :

  • les héritiers naturels (lesquels sont déterminés par la loi, comme les enfants ou le conjoint survivant)
  • d’autres proches ou membres de la famille éloignée
  • des amis
  • ou même une entreprise (souvent dans le cas des autoentrepreneurs qui souhaitent assurer la pérennité de leur société).

Voici un résumé du fonctionnement de l’assurance décès en image :

Assurance vie : avantages et inconvénients

L’assurance vie offre de nombreux avantages.

💰 En effet, elle permet de se constituer un capital sur le long terme. Après quelques années, vous pouvez retirer votre capital, c’est-à-dire fermer votre contrat et retirer l’argent déposé, augmenté des intérêts nets.

Par ailleurs, elle permet de compléter ses revenus par des retraits réguliers. Il est également possible de transformer votre capital en rente viagère.

🤝 Enfin, l’assurance vie est un excellent outil de transmission de son patrimoine. Il offre une grande liberté dans le choix des bénéficiaires. En effet, lors d’une succession, vous êtes limité dans la répartition de votre héritage. Par exemple, une partie est automatiquement réservée à vos enfants, héritiers réservataires. En revanche, avec une assurance-vie, vous pouvez décider de verser de l’argent à des bénéficiaires en dehors de la succession.

Mais quels sont les inconvénients d’une assurance vie ? 🤔

Le premier désavantage de l’assurance vie est l’ensemble des frais concernés. Entre les frais d’entrée, de gestion et d’arbitrage, les dépenses engagées peuvent être assez onéreuses :

  • les frais de gestion varient d’un contrat à l’autre : ils sont en moyenne compris entre 0,6 % et 1 % du capital constitué
  • les frais d’arbitrage s’appliquent quand vous modifiez les supports sur lesquels vous avez investi : ils s’élèvent entre 0 et 1 % du montant transféré
  • enfin, les frais sur versement, appelés aussi frais d’entrée, sont prélevés à l’ouverture du contrat, à hauteur de 0 à 5 % du montant versé.

🎲 Par ailleurs, comme tout produit d’épargne sur des valeurs boursières, l’assurance vie en unité de compte comporte des risques. En effet, vous n’avez pas de garantie de retrouver l’intégralité de votre mise.

💡 Bon à savoir : il est possible de résilier une assurance vie. Pour en savoir plus, consultez notre guide juridique sur le sujet en cliquant ici !

Vous souhaitez avoir de l'aide pour comprendre l'assurance vie ?

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Comprendre l'assurance vie