L'image représente une personne malade qui se demande quel sera l'impact de son arrêt maladie sur sa retraite.

Arrêt maladie et retraite : ce qu’il faut savoir

Temps de lecture : 5 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 01/07/2020

L’ESSENTIEL

  • Les périodes d’arrêts maladie sont prises en compte pour le calcul de vos trimestres de retraite.
  • Ainsi, 60 jours d’indemnités journalières vous permettent de valider un trimestre au titre de la retraite.
  • Cependant, seuls 4 trimestres par années peuvent être validés à l’aide de vos périodes d’arrêt maladie.
  • Lorsque vous êtes en mi-temps thérapeutique, sont pris en compte à la fois votre salaire et vos indemnités journalières.
  • Une distinction est faite entre les trimestres cotisés (au moyen de votre salaire) et les trimestres validés (au moyen de vos indemnités journalières).

L’âge de la retraite approche, mais, ayant été malade au cours de votre carrière, vous ne savez pas quel impact ces périodes d’arrêt de travail auront sur votre départ à la retraite ? Comment sont comptabilisées ces périodes ? Et qu’en est-il d’un accident de travail ? Pas d’inquiétude : on vous explique comment s’articulent arrêt maladie et retraite !

Les périodes d’arrêt maladie sont-elles prises en compte pour la retraite ?

L’arrêt maladie pris en compte pour la retraite

🤒 Lorsque vous êtes en arrêt de travail à la suite d’une maladie, vous bénéficiez d’indemnités journalières qui compensent votre perte de salaire. Ce mécanisme doit vous permettre de vous reposer et de vous rétablir sereinement.

Cependant, il est important de savoir que les périodes au cours desquelles vous ne travaillez pas sont prises en compte différemment pour le calcul de votre retraite.

Bon à savoir 📝 : des règles particulières s’appliquent également en cas de périodes de chômage. Voilà comment s’articulent chômage et retraite !

Ainsi, en principe, les périodes au cours desquelles vous percevez des prestations maladies sont des périodes prises en compte pour l’ouverture de votre droit à la pension retraite.

💡 Autrement dit, les journées où vous bénéficiez d’indemnités journalières d’assurance maladie, versées par la sécurité sociale, sont assimilées à des périodes de cotisations.

Le fonctionnement du calcul des trimestres

Mais comment fonctionne exactement le calcul des trimestres pour la retraite pendant l’arrêt maladie ? 🤷

Lorsque vous êtes en arrêt maladie, votre trimestre est calculé à base des jours indemnisés, c’est-à-dire de jours lors desquels vous percevez des indemnités journalières.

👉 Plus précisément :

60 jours d’indemnités maladie = 1 trimestre assimilé pour la retraite

Ainsi, chaque période d’indemnisation de 60 jours compte pour 1 trimestre.

🔦 Exemple : vous avez été maladie du 1er avril au 30 septembre. Vous avez donc reçu 182 indemnités journalières. Or, cela correspond donc à 3 trimestres de retraite (car 182/60 = 3).

Attention ⚠️ : néanmoins, vous ne pouvez pas, de cette façon, valider plus de 4 trimestres au cours d’un même année.

🔦 Exemple : en reprenant l’exemple d’avant, vous êtes à nouveau en arrêt maladie du 4 novembre au 2 mars. Vous recevez ainsi 124 jours d’indemnités journalières. Cela vous fait donc un total de 182 + 124 = 306 indemnités journalières.

Or, cela correspond à 5 trimestres pour votre retraite (car 306/60 = 5,1). Néanmoins, pour cette période, seuls 4 trimestres seront validés, car cela correspond au nombre maximal de trimestres cumulables en cas d’arrêt de travail en une année.

Est-ce que les trimestres en accident du travail comptent pour la retraite ?

A coté de l’arrêt de travail pour maladie, vous pouvez également bénéficier de l’arrêt de travail suite à un accident du travail.

💥 On appelle accident du travail tout accident, plus ou moins grave qui survient dans le contexte professionnel. Il peut donner lieu à un arrêt de travail ou, dans les cas les plus graves, à une incapacité de travail.

En cas d’incapacité de travail à la suite d’un accident de travail, voilà les modalités à respecter pour le calcul des trimestres de la retraite.

👉 Cas d’une incapacité temporaire

Dans l’hypothèse d’une incapacité temporaire, vous recevez une indemnisation et le calcul des trimestres se fait alors dans les mêmes conditions que lors d’un arrêt de travail pour cause de maladie.

Pour rappel : vous obtenez 1 trimestre pour 60 jours d’indemnisation, dans la limite de 4 trimestres par an.

👉 Cas d’une incapacité permanente

Dans l’hypothèse d’une incapacité permanente, vous pouvez demander la retraite pour incapacité permanente (ou pénibilité) à compter de 60 ans.

Cette retraite vous permet de percevoir votre retraite au taux plein (aussi appelé « taux maximum »). Cela est possible quelle que soit votre durée d’assurance.

La mi-temps thérapeutique et la retraite

💸 Lorsque vous êtes en mi-temps thérapeutique, vous recevez un salaire de l’entreprise pour laquelle vous travaillez. En plus de ce salaire, vous recevez des indemnités journalières de la part de l’assurance maladie.

Vos cotisations pour l’assurance retraite sont donc validées dans les conditions habituelles. Autrement dit, pour 1 trimestre, vous devez percevoir 150 fois le Smic horaire, ce qui correspond à une tranche de salaire brut de 1 504,50 euros (10,03 euros x 150).

✔️ C’est ce montant qui permet à un salarié de valider un trimestre en 2020. Ainsi, lorsque vous avez perçu 6 018 euros en une année, vous avez validé 4 trimestres (4 x 1 504,50 euros).

Cependant, si le fait d’être en mi-temps thérapeutique fait descendre votre salaire en dessous de ce montant, votre salaire ne vous permet pas de valider 4 trimestres. Les trimestres manquant vous seront attribués à l’aide des indemnités journalières que vous percevez.

Bon à savoir 📝 : une distinction est faite entre les trimestres validés et les trimestres cotisés. Les trimestres obtenus par votre salaire sont des trimestres cotisés. En revanche, les trimestres obtenus par le biais de votre assurance maladie sont des trimestres validés.

💡 Cette distinction est à connaître notamment lorsque vous souhaitez partir à la retraite avant l’âge légal. De la même manière, pour le calcul du montant de votre pension, seul votre salaire sera pris en compte.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 50 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits