L'image représente une personne qui met en place une fraude sur internet.

Arnaque sur internet : ce qu’il faut savoir

Temps de lecture : 6 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 18/06/2020

L’ESSENTIEL

  • Différents types d’arnaques circulent fréquemment sur internet. Elles visent à obtenir vos données personnelles, de l’argent ou encore vos accès à différents comptes.
  • En particulier, on rencontre régulièrement le phishing, la vente de contrefaçons, l’escroquerie à la loterie, l’arnaque à la nigériane et le kidnapping de disque-dur contre une rançon.
  • Il est alors important de ne pas cliquer sur les liens ou de ne pas renseigner les informations demandées. Elles seront utilisées à votre insu.
  • Si vous rencontrez une telle escroquerie, vous pouvez la signaler sur un site mis en place par le gouvernement.
  • Si vous êtes victime d’une arnaque sur internet, vous pouvez porter plainte contre le fraudeur. C’est possible même si vous ne connaissez pas son identité.

Vente forcée, phishing, fraude à la carte bancaire, numéros surtaxés, services administratifs payants, investissements financiers douteux, contrefaçons… Les modes opératoires des fraudeurs sur internet sont très variés. Mais comment ne pas se faire avoir ? Que faire si vous avez été victime d’une escroquerie ? Pas d’inquiétude : on vous explique tout ce qu’il faut savoir.

Sites internet frauduleux

💻 De multiples types de fraudes sont présents sur internet. Or, pour ne pas être victime de fraude, il est important de connaître les principaux modes opératoires utilisés par les fraudeurs. Voilà les exemples les plus fréquents !

Phishing ou hameçonnage

On appelle hameçonnage (ou phishing) une technique par laquelle les fraudeurs reproduisent l’identité visuelle d’un organisme de confiance. Souvent, ce sera le cas pour le Trésor publique, votre fournisseur de téléphonie ou d’internet, votre banque, la Caisse des allocations familiales et beaucoup d’autres.

Les fraudeurs vous adressent généralement un e-mail, vous incitant à renseigner différentes informations : coordonnées bancaires, adresse, numéro de sécurité sociale, mot de passe ou toute autre information personnelle dont il pourront se servir par la suite.

Par exemple 🔦 : sur l’image ci-dessous, des fraudeurs se font passer pour un opérateur de téléphonie et d’internet et vous invitent par courriel à communiquer votre nom, votre numéro de carte bancaire, la date d’expiration de celle-ci et le cryptogramme figurant au verso.

L'image représente un exemple d'hameçonnage.
Exemple de phishing par reprise de l’apparence visuelle d’un opérateur de téléphonie

Bon à savoir 📝 : dans certains cas, il peut aussi s’agir d’une fraude à la carte bancaire.

Contrefaçon

👜 Une autre arnaque que l’on retrouve très régulièrement sur internet est la vente à distance de produits contrefaits. Les fraudeurs utilisent alors le nom d’une marque pour vendre des produits « copiés« , qui sont en réalité produits par une entreprise différente, par des procédés différents et qui n’offrent pas la même qualité.

Ces produits sont alors vendus à des prix largement inférieurs aux prix habituels du marché.

Mais attention ⚠️ : ces produits contrefaits représentent souvent un réel danger ! Effectivement, on trouve de la contrefaçon notamment dans :

  • les médicaments ;
  • les cosmétiques ;
  • les produits phytosanitaires;
  • les pièces automobiles ;
  • les montures de lunettes ;
  • les jouets pour enfants ;
  • les produits multimédias ;
  • les produits agroalimentaires.

Beaucoup de ces produits présentent un réel risque pour votre santé (médicaments, cosmétiques, produits phytosanitaires contrefaits). D’autres présentent un risque pour votre sécurité (pièces détachées automobiles, batteries, jouets …).

Par exemple 🔦 : lorsqu’un site propose beaucoup de produits différents à des prix largement inférieures aux prix du marché, comme c’est le cas sur la photo ci-dessous, il s’agit souvent d’une contrefaçon.

L'image représente un site qui propose des produits contrefaits.
Exemple d’un site proposant des produits contrefaits

Dans ce cas, les photos des produits présentent souvent un certain nombre de différences en comparaison avec les photos des produits que l’on peut trouver sur le site officiel de la marque.

Escroquerie à la loterie

🎰 Une autre pratique très courante est celle de l’escroquerie à la loterie. Effectivement, régulièrement, les fraudeurs envoient des e-mails vous informant que vous avez gagné un prix, une somme d’argent ou un objet d’une valeur importante, comme par exemple sur l’image ci-dessous.

L'image représente un exemple d'escroquerie à la loterie.
Exemple d’une escroquerie à la loterie

⚠️ Cependant, les fraudeurs s’en servent à des fins frauduleuses :

  • pour installer sur votre ordinateur un rançongiciel, qui a pour effet de bloquer votre disque dur contre une rémunération, comme dans le cas du kidnapping de disque dur ;
  • pour collecter vos données personnelles comme dans l’hypothèse du phishing.

Par ailleurs, le gain n’est pas réel et vous ne pouvez pas le récupérer.

Arnaque à la nigériane

💰 Lors d’une arnaque à la nigériane, un inconnu se fait passer pour une ami ou une personne de votre famille. Cet inconnu vous demande ainsi votre aide, pour transférer des fonds depuis un compte étranger.

En contrepartie, il vous promet une récompense mais pour l’obtenir, il vous demande un versement d’une somme d’argent, comme c’est le cas sur l’image ci-dessous.

Cette image est un exemple d'escroquerie à la nigériane.
Exemple d’arnaque à la nigériane

Cet inconnu disparaît une fois que vous lui avez transmis votre argent.

Bon à savoir 💡 : si un proche vous demande de l’aide, vérifiez s’il s’agit de son adresse mail habituelle. Vous pouvez également le contacter par un autre moyen de contact dont vous disposez, tel qu’un numéro de téléphone. Cela vous permet de vous assurer que cet e-mail provient bien de votre proche et non pas d’un fraudeur.

Kidnapping de disque dur contre rançon

🙅‍♂️ Dans tous les cas de fraude cités, il est très important de ne pas :

  • cliquer sur les liens contenus dans l’e-mail ;
  • ouvrir les pièces jointes à l’e-mail.

Ces liens contiennent effectivement régulièrement ce qu’on appelle des « rançongiciels » ou « ransomware ». Ce type de logiciel a pour effet de bloquer l’accès à votre ordinateur.

💸 Pour débloquer cet accès, le paiement d’une rançon vous sera demandé, tel que c’est le cas sur l’image ci-dessous.

L'image représente une arnaque sur internet qui bloque le disque dur contre une rançon.
Exemple d’un ordinateur bloqué par une ransomware

Cette demande est parfois même liée à des menaces ou des accusations pour des comportements illicites, comme c’est le cas ci-dessous.

L'image représente une arnaque sur internet qui bloque le disque dur contre une rançon.
Exemple de rançongiciel contenant des accusations

Si vous êtes victime d’une telle menace :

  • ne tenez pas compte de la demande de rançon ;
  • entrez en contact avec un expert en sécurité informatique.

Bon à savoir 💡 : pour prévenir ce type d’attaques, il est très utile de s’équiper d’un système antivirus ainsi que de sauvegarder ses données sur un disque dur externe.

Service des fraudes sur internet

🤷 Vous avez découvert un site frauduleux ? Alors, vous avez la possibilité de le signaler sur le site du gouvernement.

💡 Ces sites pourront, de cette manière, être bloqués et sanctionnés plus facilement.

Porter plainte contre un site frauduleux

👨‍⚖️ En plus de signaler ce type de contenus, vous avez la possibilité de porter plainte si vous avez été victime d’une telle escroquerie. Cette possibilité vous est ouverte même lorsque vous ne connaissez pas l’identité de l’auteur de la fraude.

Pour cela, vous pouvez vous adresser au commissariat de police ou à la gendarmerie de votre choix. Le commissaire ou le gendarme enregistre alors votre plainte, qui sera par la suite transmise en procureur de la République.

Vous pouvez également porter plainte directement auprès du procureur de la République, par courrier. Vous pouvez, pour cela, vous servir du modèle disponible sur le site du Service Public.

Bon à savoir 💡 : vous disposez d’un délai de 6 ans pour déposer votre plainte.

Une telle plainte vous permet d’obtenir de la part de l’escroc le remboursement des sommes dont vous vous êtes fait escroquer ainsi qu’une indemnisation pour le préjudice moral que vous avez subi.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits