L'image représente une personne qui va repasser son permis de conduire après l'avoir perdu pendant sa période probatoire.

Annulation du permis probatoire : ce qu’il faut savoir

Temps de lecture : 5 min
Par Barbara Göller — Mise à jour le 27/04/2020

L’ESSENTIEL

  • A chaque infraction au Code de la route que vous commettez, des points sont retirés sur votre permis de conduire.
  • En tant que jeune conducteur, vous disposez en principe de 6 points sur votre permis de conduire. Si vous perdez tous vos points, votre permis est invalidé.
  • Des points sont rajoutés au cours de chaque année de votre période probatoire, à condition que vous ne commettez pas d’infraction.
  • Lorsque votre permis a été invalidé, vous devez repasser l’examen du permis de conduire a la fin d’un délai d’interdiction d’une durée de 6 mois.
  • Pour récupérer des points sur votre permis de conduire, vous avez également la possibilité de faire un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Vous êtes jeune conducteur et craignez l’annulation de votre permis de conduire ? Dans quels cas est-ce que l’annulation de votre permis probatoire est prononcée ? Pouvez-vous sauver votre permis de conduire en récupérant des points ? Combien de temps devez-vous attendre à la suite d’une annulation avant de repasser le permis de conduire ? On vous explique tout ce que vous devez savoir !

L’invalidation du permis de conduire probatoire

🚗 Lorsque vous commettez des infractions au code de la route, des points sont retirés de votre permis de conduire.

C’est lorsque vous arrivez à un total de 0 points qu’on parlera de permis « invalidé ». Vous êtes informés de l’invalidation de votre permis de conduire par une lettre appelée « 48SI ».

Voilà quelques exemples d’infraction avec le nombre de points retirés qui y correspond :

InfractionNombre de points retirés
Excès de vitesse inférieur à 20 km/h1
Accélération d’un conducteur sur le point d’être dépassé2
Défaut de port de ceinture de sécurité3
Non-respect de l’arrêt au feu rouge, au stop ou au cédez le passage4
Conduite en état d’ivresse6

💡 Or, lorsque vous recevez votre permis, il est doté de 6 points. Les 6 points restant vous seront restitués selon des modalités différentes en fonction de la formation que vous avez suivie :

  • conduite traditionnelle : vous recevez chaque année 2 points en plus, et ce, pendant 3 ans.
  • conduite accompagnée : vous recevez chaque année 3 points en plus, et ce, pendant 2 ans.

Attention ⚠️ : il faut savoir qu’en cas de perte de points pendant votre période probatoire, la récupération annuelle s’interrompt. De plus, le délai probatoire recommence à zéro pour une durée de 3 années. 3 années sans infraction au Code de la route sont donc impérativement nécessaires pour atteindre les 12 points sur votre permis.

🍺 Ainsi, si vous conduisez sous emprise d’alcool ou de stupéfiants au cours de la première année qui suit l’obtention de votre permis de conduire, votre permis est directement et automatiquement invalidé.

Annulation du permis de conduire : combien de temps pour le repasser ?

✉️ A la suite d’une invalidation de votre permis de conduire, vous recevrez une lettre appelée 48 SI. Cette lettre vous informera que vous disposez de 10 jours pour déposer votre permis de conduire auprès de votre préfecture.

Cela ne vaut que lorsque les forces de l’ordre n’ont pas déjà procédé à la rétention de votre permis de conduire immédiatement après que vous ayez commis l’infraction.

Dès lors, vous n’avez plus le droit de conduire. Vous devez alors repasser votre permis de conduire avant de reprendre le volant.

Attention ⚠️ : vous risquez de lourdes sanctions si vous conduisez sans permis !

Avant de pouvoir reprendre le volant, vous devrez donc :

  • passer un examen médical, dont le but est de vérifier votre aptitude à conduire ;
  • repasser l’examen du permis de conduire après expiration d’un délai d’interdiction.

📅 Ce délai est de 6 mois lorsqu’il s’agit de votre première invalidation du permis de conduire. Lorsqu’il s’agit de votre 2e invalidation au cours de 5 dernières années, alors ce délai est allongé à 1 an.

Vous devez repasser tant l’épreuve pratique (conduite) que l’épreuve théorique (code) de l’examen du permis de conduire.

Comment sauver son permis probatoire ?

Dès lors que vous avez reçu la lettre 48 SI, votre permis est invalidé. En revanche, avant la réception de cette lettre, différents moyens vous permettent de récupérer des points sur votre permis de conduire.

La récupération automatique des points

En premier lieu, vous pouvez effectivement récupérer vos points de façon automatique, à l’expiration d’un certain délai.

Il s’agit la de la manière la plus simple et la moins coûteuse de récupérer vos points. Mais, cette méthode prend du temps. On vous en dit plus sur la récupération automatique de vos points plus haut. 👆

Le stage de récupération de points

Vous avez également la possibilité de faire un stage de récupération de points. Il s’agit d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière, qui se déroule généralement sur 2 jours entiers.

A l’issue de ces deux jours, vous recevez jusqu’à 4 points, disponibles dès le lendemain de votre stage de sensibilisation. Vous avez la possibilité de faire un tel stage 1 fois pas an.

💸 Néanmoins, ce stage est à vos frais. Un tel stage coûte entre 100 et 300 euros, selon l’endroit où vous souhaitez effectuer le stage et la date à laquelle vous souhaitez l’effectuer.

Bon à savoir : un tel stage est obligatoire lorsque, au cours de votre période probatoire, vous commettez une infraction punie d’un retrait de 3 points ou plus.

Vous souhaitez connaître vos droits ?

Réactif et efficace

Réponse garantie de la part d'un avocat expert pour votre situation en moins de 24h

Plus de 100 000 utilisateurs nous font confiance

Bénéficiez de l'aide d'un réseau d'avocats et d'experts de qualité pour trouver la meilleure solution.

Connaître mes droits