01 84 80 89 85 Appel gratuit • A votre écoute du lun-ven de 9h30 à 13h et 14h à 19h30
Maître Xavier LABERGERE

Maître Xavier LABERGERE

AVOCAT INDÉPENDANT
Avocat(e) depuis 19 ans
Exerce à Paris

Avocat depuis 19 ans, aux services de particuliers et d'entreprises, mon cabinet est à dimension humaine pour une meilleure prise en compte des problématiques et attentes des clients.

Domaines de compétences

Maître Labergere est compétent(e) dans les domaines suivants :

Baux commerciaux et professionnelsBaux d'habitationBaux ruraux et entreprise agricoleConsommationDivorce et séparationDroit de la consommationImmobilierSinistres

Langues parlées

Français Italien

Services proposés

Au cabinet de l'avocat

Aide juridictionnelle
L’aide juridictionnelle est une aide financière permettant aux personnes dont les ressources sont insuffisantes de faire valoir leurs droits en justice...

En savoir plus sur l'aide juridictionnelle (principe, conditions pour en bénéficier, ...)

Paiement en plusieurs fois
Première consultation en cabinet gratuite

Sur Avostart

Information juridique gratuite sur Avostart
Maître Labergere répond gratuitement aux questions juridiques simples posées sur Avostart. Posez vous aussi votre question, réponse d'un avocat expert sous 24h.

Honoraires indicatifs

90€ / heure
Ce tarif indicatif concerne uniquement les consultations effectuées au cabinet de l'avocat, et ne s'applique pas aux prestations proposées sur Avostart.

Fiche d'informations sur Me Labergere

Cabinet

Me Xavier Labergere
Cabinet Avocat indépendant
118 b rue pelleport
75020 Paris

Divers

Assermenté(e) le 08/02/2000

Site Internet

http://www.xlmavocat.fr/

Téléphone

0982394651

Réponses de Me Labergere aux utilisateurs Avostart

Chère Madame,

C'est au parent qui s'éloigne d'assumer les frais selon la jurisprudence.

Il y a lieu de s'en tenir à la décision judiciaire qui a fixé le montant de la contribution.

Ce départ, en revanche, risque de remettre en cause les modalités du droit de visite et d'hébergement.

Cordialement.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Chère Madame,

S'agirait il d'une adoption simple ou d'une adoption plénière.

Les conditions et les effets différent selon le cas.

Les conditions pour une adoption sont strictes.

Il faut être marié avec le parent de l'enfant adopté.

Outre votre consentement, il sera nécessaire d'obtenir le consentement du père biologique si ce dernier est toujours en vie.

Je connais bien ce type de procédure.

N'hésitez pas à me contacter si vous êtes sur la région parisienne (09.82.39.46.51).

Cordialement.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Je suppose que l’avenant prévoit une augmentation.

Or, seul le bail compte.

Vous n’êtes donc pas tenu d’accepter une telle augmentation.

Cordialement
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Chère Madame,

Le montant de la contribution est fixée en fonction des besoins du créancier et des ressources du débiteur.

J'ignore si l'accord dont vous faîtes état a fait l'objet d'une décision de justice, et quelle est la situation exacte du père.

En tout état de cause, vous êtes en droit sur le principe de saisir le juge aux affaires familiales pour faire évoluer ce montant.

N'hésitez pas à me contacter si vous êtes sur la région parisienne (09.82.39.46.51)
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Utilisateur Avostart
Comment faire pour divorcer ?
Chère Madame,

Si vous souhaitez entamer une procédure de divorce, il vous faut consulter un avocat dans les meilleurs délais.

Ce dernier pourra vous conseiller utilement au regard de votre exacte situation.

Au regard de votre message, il semble que vous ne souhaitiez pas tenter de mettre en place un consentement mutuel. Aussi, après l'envoi de la lettre d'usage, il sera nécessaire de rédiger une requête afin de faire fixer les mesures provisoires : attribution du domicile conjugal, pension alimentaire, autorité parentale, résidence des enfants, contribution, etc...

Ceci donne lieu à une ordonnance de non conciliation.

Ce n'est que dans un deuxième temps que le motif du divorce est évoqué.

N'hésitez pas à me contacter si vous êtes sur la région parisienne : 09.82.39.46.51.

Cordialement.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Chère Madame,

Cette situation n'est effectivement pas normale.

Une démarche amiable doit, préalablement, être menée, et à défaut d'accord, il conviendra de saisir le juge aux affaires familiales. Ce dernier fixera le montant de la contribution ainsi que le droit de visite et d'hébergement du père.

Si un accord était trouvé, au demeurant, il serait souhaitable de faire entériner ce dernier par le juge.

N'hésitez pas à me contacter si vous êtes sur la région parisienne (09.82.39.46.51)

Cordialement.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Chère Madame,
L'autorité parentale est conjointe.
Votre déménagement risque d'avoir une incidence sur le droit de visite et d'hébergement du père.
Il convient donc de lui en parler préalablement avec ce dernier qui pourrait s'opposer à un tel déménagement.
Si le déménagement affecte le droit de visite, il serait souhaitable soit d'entériner l'accord avec le père, soit de faire fixer de nouvelles modalités par le juge.
Cordialement.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Chère Madame,
En un tel cas, un divorce par consentement mutuel apparait impossible.
En effet, pour parvenir à ce divorce, il faut que les époux soient d'accord sur l'ensemble des conséquences et effets de ce dernier.
En revanche, un divorce accepté est possible. Les époux sont d'accord pour divorcer mais pas sur ses effets. Il appartiendra au juge de trancher.
N'hésitez pas à me contacter si vous êtes sur la région parisienne : 09.82.39.46.51
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Le divorce par consentement mutuel est simplifié.
Il n'est plus nécessaire de passer devant un juge.
Chaque époux doit être assisté par son avocat.
Une convention est signée qui règle l'ensemble des conséquences et effets du divorce, en ce compris la question de la résidence des enfants, du droit de visite et d'hébergement et la contribution.
Il est impératif que les époux soient d'accord sur tous les points de la convention.
Si vous êtes sur la région parisienne, vous pouvez me contacter au 09.82.39.46.51
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Cher Monsieur,
Vous devez dans un premier temps signaler l'incident au commissariat au moyent d'une main courante.
Puis, je ne vois guère d'autre solution que d'envisager rapidement une procédure de divorce.
Cordialement.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Cher Monsieur,
En général, la contribution est due jusqu'au jour où l'enfant perçoit une rémunération équivalente au SMIC.
Cordialement
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Cher Monsieur,
Le divorce par consentement mutuel nécessite que chacun des époux soit assisté d'un avocat justement pour s'assurer que les intérêts des époux soient bien pris en considération.
Par ailleurs, l'attitude de votre épouse semble en contradiction avec son souhait de parvenir à un accord.
Je ne peux que vous conseiller de consulter dans les meilleurs délais un avocat pour connaitre vos droits et obligations.
Cordialement.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Chère Madame,
Il est difficile de vous répondre pour la contribution. Ceci dépend de vos situations respectives.
S'agissant des frais de trajet, c'est à votre ex-époux de les assumer dans la mesure où il est responsable de cet éloignement.
Je ne peux que vous conseiller de saisir à nouveau le juge pour fixer de nouvelles règles.
N'hésitez pas à me contacter pour plus de détails : 09.82.39.46.51
Cordialement.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Si le retard n'est pas justifié par une cause légitime, même si le contrat ne prévoit pas de pénalités retard, vous pouvez exiger celles prévues par la loi, outre les préjudices complémentaires.

Une mise en demeure est obligatoire.

N'hésitez pas à me contacter si vous êtes sur la région parisienne.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Une saisie immobilière ne peut être engagée que si le syndicat dispose de jugements définitifs contre vous.

Il est difficile de vous en dire plus.

N'hésitez pas à me contacter si vous êtes sur la région parisienne.

Cordialement.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Chère Madame,

Mon cabinet a l'habitude de traiter ce type de demande.

La demande doit être formée par votre père adoptif.

Vous devez préalablement donner votre consentement devant notaire.

Si vous êtes sur la région parisienne, n'hésitez pas à me contacter pour plus de précisions : 09.82.39.46.51.

Cordialement
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Chère Madame, Cher Monsieur,

Le propriétaire ne peut vous expulser sans jugement.

Par ailleurs, se pose légitimement la question de la validité du congé.

Dans le cadre de la procédure judiciaire que le bailleur sera contraint d'engager, et si le congé est validé, vous êtes en droit de solliciter des délais pour quitter les lieux.

N'hésitez pas à me contacter si vous êtes sur la région parisienne afin de faire une analyse de votre situation : 09.82.39.46.51.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Le montant du loyer est fixé au contrat.

Le loyer peut baisser, hors accord direct avec le bailleur dans le cadre d’une procédure où le plafonnement ne s’applique pas et que le loyer est fixé à la valeur locative réelle. Il faut que cette dernière soit à la baisse ce qui est rare. Cordialement
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Il est possible de maintenir le bien en indivision en régularisant concomitamment au divorce et à l’état liquidatif une convention d’indivision dont la durée ne peut excéder 5 and.

Ce mécanisme est assez coûteux.

Pour plus de précisions et si vous êtes sur la région parisienne, vous pouvez me contacter au 09.82.39.46.51 - Cordialement
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Utilisateur Avostart
Quel délai pour un divorce consentement mutuel
Le divorce par consentement mutuel peut être très rapide.

Tout dépend en réalité de votre situation, et surtout si les deux époux sont d'accord sur l'ensemble des conséquences et effets du divorce.

Les délais peuvent être rallongés en présence d'un bien immobilier dans la mesure où un état liquidatif est obligatoire.

N'hésitez pas à me contacter si vous êtes sur la région parisienne pour faire le point de votre situation : 09.82.39.46.51.

Cordialement.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Chère Madame,

Le bien propre de votre époux constitue le domicile conjugal sur lequel vous avez des droits.

Il est certain qu'en cas de procédure de divorce, la jouissance de ce bien lui serait attribuée.

En fonction de vos situations, vous seriez sans doute en droit de solliciter une pension alimentaire, voire dans le cadre du divorce à une prestation compensatoire.

Il est difficile de vous en dire plus à ce stade.

N'hésitez pas à contacter mon cabinet si vous êtes sur la région parisienne : 09.82.39.46.51

Cordialement
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Qu'entendez vous par séparation ?

Si vous êtes mariés, il vous est possible d'engager une procédure de divorce soit par consentement mutuel, soit contentieuse.
Si vous avez conclu un PACS, il y a lieu d'entreprendre les démarches de dissolution de ce dernier.
Si vous êtes simple concubins, il n'y a aucune démarche particulière à accomplir.

D'autres précisions méritaient d'être apportées si vous êtes propriétaire de biens immobiliers et si vous avez des enfants en commun.

N'hésitez pas à prendre attache avec mon cabinet : 09.82.39.46.51
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Cher Monsieur,

Nul n'est tenu de demeurer dans l'indivision.

Préalablement à toute procédure judiciaire, il y a lieu de solliciter le partage.

Par ailleurs, il semblerait que votre ex-concubine demeure toujours dans les lieux. Vous seriez donc en droit de solliciter une indemnité d'occupation.

Un compte devra être effectué également entre vous.

Je vous propose d'en discuter directement.

Vous pouvez me contacter au 09.82.39.46.51.

Cordialement.

Xavier LABERGERE-MENOZZI
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Cher Monsieur,

La mise en place d'une résidence alternée nécessite souvent l'accord des deux parents.

En tout état de cause, votre ancienne compagne ne peut restreindre votre droit de visite et d'hébergement.

Si la situation est délicate du point de vue de la communication, vous avez tout intérêt à envisager de saisir le juge aux affaires familiales afin qu'un cadre soit défini.

Votre ancienne compagne ne peut non plus vous exclure des décisions importantes concernant votre enfant, l'autorité parentale étant conjointe nécessairement.

Je vous propose d'en discuter directement, si vous le souhaitez, en me contactant au 09.82.39.46.51

Xavier LABERGERE-MENOZZI
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Chère Madame,

Le divorce par consentement mutuel, désormais, ne nécessite pas de passage devant le juge. Chacun des époux doit être assisté de son propre conseil.

Une convention est régularisée entre les époux venant régler l'ensemble des conséquences et effets du divorce tant entre les époux que pour les enfants.

Cela signifie qu'il doit être, également, mis fin au régime matrimonial, ce que l'on appelle la liquidation.

En présence de biens immobiliers, un état liquidatif notarié sera obligatoire.

Afin de mieux appréhender votre situation, et vous apporter toutes précisions complémentaires, vous pouvez me contacter au 09.82.39.46.51.

Cordialement

Xavier LABERGERE-MENOZZI
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Chère Madame, Cher Monsieur,

L'huissier a du engager la procédure d'expulsion qui est coûteuse.

S'agissant des indemnités d'occupation, la responsabilité de l'Etat peut être engager sous certaines conditions. Enfin, concernant l'arriéré, il conviendrait de faire un point sur les mesures de recouvrement.

Xavier LABERGERE-MENOZZI
Avocat à la Cour

118 Bis rue Pelleport
75020 PARIS

Tél : 09 82 39 46 51
Fax : 09 81 40 60 14
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Je connais bien ce type de procédure.

Il faudra déjà consentir à l'adoption devant notaire.

N'hésitez pas à me contacter à cette fin : xavierlabergere@xlmavocat.fr
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Cher Monsieur,

Il faut effectivement que chacun des époux soit assisté de son propre avocat.

Je suis à votre disposition déjà pour échanger sur ce projet.

N'hésitez pas à me contacter : xavierlabergere@xlmavocat.fr
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
Vous pouvez signer une convention entre vous sans pour autant la faire homologuer. Vous pouvez aussi saisir conjointement le juge pour entériner vos accords. Cela aura plus de force en cas de manquement.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere
La faute est toujours un des motifs du divorce avec l'altération définitive du lien conjugal et l'acceptation. Il faut disposer de preuves pour pouvoir établir la faute.
Maître Xavier LABERGERE
Me Labergere

Seules les 30 réponses les plus récentes de Maître Labergere sont affichées.

Confrères de Maître Labergere

En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus