En ce 8 mars 2019, c'est la Journée internationale des droits des femmes. Instaurée en 1977 par l’Organisation des Nations Unies (ONU), cette journée a pour but de sensibiliser la société au combat pour l’égalité des droits entre les femmes et les hommes.

Pour célébrer ensemble ce rendez-vous annuel de lutte pour l’autonomisation et l’égalité, nous avons sélectionné 3 portraits d'avocates et femmes politiques françaises qui ont marqué leur époque.

Simone Veil


Simone Veil


Ancienne magistrate, Simone Veil est une femme politique française à qui l’on doit, en tant que Ministre de la santé, l’adoption en 1975 de la loi portant l’interruption volontaire de grossesse (IVG) qui porte son nom.

Devenue une véritable figure emblématique de la lutte pour les droits des femmes, elle était notamment la première femme ministre élue au suffrage universel en 1993, et la sixième femme à être élue à l’Académie française. A son décès en 2018, elle a été enterrée au Panthéon.

Gisèle Halimi

Gisèle Halimi


Avocate engagée dans l’avancement des droits des femmes, Gisèle Halimi s'est illustrée toute sa vie comme fervente militante de la lutte anti-viol et pro-avortement lors de divers procès à l’impact médiatique retentissant.

En 1971, elle signait le fameux Manifeste des 343, au travers duquel 343 femmes ont déclaré avoir eu recours à un avortement afin de militer pour le droit à l'avortement.

Après avoir occupé des mandats à l’Assemblée nationale et à l’UNESCO, Gisèle Halimi a reçu la légion d’honneur au printemps 2006.

Christine Lagarde


Christine Lagarde


Convaincue que l’économie d’un pays requiert la présence de femmes, Christine Lagarde s’est battue depuis le début de sa prestigieuse carrière pour l’égalité des sexes dans le monde du travail - de l’inégalité des rémunérations au pourcentage très faible de femmes associées par rapport aux hommes.

Après son admission au Barreau de Paris, Christine Lagarde a exercé comme avocate d’affaires pendant de nombreuses années au sein du prestigieux cabinet d’avocats international Baker McKenzie, dont elle a fini par devenir la directrice mondiale.

Dans les années 2000, elle a occupé plusieurs mandats de ministre, notamment de l’Economie et des Finances. Elle est alors la première femme à occuper un tel poste dans un pays du G7. En 2011, Christine Lagarde est ensuite devenue la première femme directrice générale du FMI, poste qu'elle occupe encore aujourd'hui après avoir été réélue en 2016.


Avostart a été créée pour permettre à tous d’avoir accès au droit via une information juridique sérieuse et de qualité. C’est pourquoi notre contenu est rédigé par des experts dotés d’une formation juridique.

Actualité rédigée par Lou Blouin I Lou est diplômée d'une double maîtrise en droits français et anglais de King’s College London et de l’Université Paris 1 (Panthéon-Sorbonne).